Chroniques de Seeya

La Nakala Corp. charge le chroniqueur Tasogare No Bakemono d'exposer les recensements historiques et scientifiques de la planète.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Votre âme d'enfant.

Aller en bas 
AuteurMessage
Rinkingu
Spirituel
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/10/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
23/50  (23/50)

MessageSujet: Votre âme d'enfant.   Dim 12 Oct - 2:16

"Je m'éclatais plus jeunes (y'a 2/3 ans...) à faire des T-rex en légo... pas facile, ça tenait à peine debout, mais au moins ça m'amusait... mais y'a 6 mois, voir un peu plus de 6 mois, j'ai perdu un truc. Un truc qui fait que quand tu l'as, tu ne t'emmerdes pratiquement jamais, tu t'amuses de rien, tu rigoles à des blagues du moment que y'a "pipicaca" dedans. Tu t'emmerdes pas à penser ce que penses les autres de toi. Tu vis pour toi, quand tu l'as encore ce truc. Et quand tu le perds... tu t'emmerdes... tu t'emmerdes... tu t'emmerdes... tu t'emmerdes... tu t'emmerdes à des endroits où auparavant, tu t'amusais hyper bien. Tu t'emmerdes. Tu penses à des trucs que tu pensais pas avant, tu penses. Tu penses. Tu penses trop, quand tu as plus le truc. C'est nul de perdre son âme d'enfant..."

Après avoir écrit ça sur un autre forum, il m'est venu l'idée de faire ce topic.

Quand avez vous perdu votre âme d'enfant..? Peter Pan, vous connaissez..?
Et qu'est ce que symbolise pour vous la perte de cet ancienne partie de vous même.? (enfin, si vous l'avez perdue...)

Ma réponse est dans le texte, en haut de mon post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Showstopper
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 24
Date d'inscription : 21/09/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Dim 12 Oct - 13:13

Mon âme d'enfant je l'ai perdu il y'a 8mois

explication : J'ai 3ans, c'est mon anniversaire et PPDA est encore au JT... ensuite vient le moment d'ouvrir les cadeau. J'ovre ensuite le cadeau de mon cousin et je découvre une boite en carton avec une etrange machine noir à l'interieur. Je demande ce que c'est et mon cousin me répond "c'est ta premiere console de jeu. Ca s'appele une megadrive" Intrigué je lui demande de me l'installer et ensuite prenant pour le premiere fois un pad dans les mains je découvrit une sensation inexplicable...bref il installe la cartouche de jeu dans la console et je découvrit alors mon premier jeu : Sonic 1 je regarde l'écran, j'appuis our me lançer dans le jeu et là c'est la claque : Green hill apparait avec cette musique qui fait toute l'ambiance du niveau je joue je finit le 1er puis le second act et j'arrive dans le 3eme avec le boss que je battis sans problème tout heureux jusqu'a arriver au boss final après quelque énervement. A ce moment je suis coupé du monde je suis a 2 doigts de terminer mon 1er jeu je retiens mon souffle je n'ai plus qu'une seule vie...et le boss me surprend et je meurt : énervement grognement je part me coucher énervé !

1 an passe 2,3,4,5,6 ans passe je termine enfin sonic 1 mais je suis encore sur sonic 2 et je n'arrive pas a battre le boss de fin

Bref retournons un peu en arriere j'ai 7ans mon cousin m'offre une boite : une grosse boite je l'ouvre avec peur tremblement de la surprise et je découvre une consle ui changera ma vie : la N64 et toute ma famille se cotise pour m'offrir les hits sorti : goldeneye, Mario 64, OOT, paper mario bref je reste sur cette console jusqu'a mes 11ans
pour le meilleur et pour l pire avec son lots d'énervement d'agacement et de cris de joie
Je joue a mario 64 et je le termine apres un an d'effort mais le jeu qui me permettra de garder une partie de mon ame d'enfant : OOT je jou pendant 2ans a ce hit et je le finit et je le refinit en boucle.

Retournons dans le temps présent : je regarde ma fiere et vielle megadrive qui trone entouré de ma wii et de ma ps2 : un déclique s'amorça dans mon cerveau pourquoi je n'essayerait pas de faire ce que je n'ai jamais réussi a faire : finir sonic 2. Bref je rebranche la console a ma télé et je prend un pad en main et je ne me sens pas a l'aise je ne sens pas la sensation d'antan en jouant avec cette manette mais bon je me dits que ce doit etre a caue de la voir tout les jours mais bon passons . Je joue encore et encore 10,20,30min sont passé et je suis déjà au boss de fin...je le regarde je me fait tuer une premier fois mais il me reste 8vies encore je recommence et je compris comment le battre 5min après je peux enfin admirer l'écran de fin et là j'ai compris que j'avais perdu l'ame de mon enfance : avant j'aurais pleuré de joie de finir ce jeu mais là non rien pas un seul mouvement je reste sans voix j'éteins ma console et je compris que cétait la fin d'une periode.

Ps : Si quelqu'un la lit en entier... respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenintendo.forumsactifs.com/forum.htm
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Dim 12 Oct - 19:35

Showstopper a écrit:
Ps : Si quelqu'un la lit en entier... respect
Je l'ai lu en entier ^^

Vos textes son magnifiques, alors voilà le mien:

0-9 ans. Le jeune Taso est déjà misanthrope, impossible de le maintenir en place avec ses semblables... Dans la cour de récréation il tourne dans l'espace dédié. Seul. Il imagine déjà être une immense armure robotisé, des armes à feu sortent de renfoncement caudales et abattent les spectres d'humanité.
A 9 ans, son 12e déménagement va changer sa vie. Une première fois.

Il commence le CM1 somme il a finit le CE2, incompris, seul. Mais un jour, une jeune humain de sa classe le rencontre sur la plage du village, il vient et l'entraine. Nelson.
A l'école, Nelson réserve peu de temps au jeune Taso, très sensible et incapable d'intégrer un groupe de plus de deux personnes (dont lui). Alors il guette, il guette Nelson et le moment où il viendra le voir lui. Surgit alors Sylvain. Avec Sylvain il découvre enfin du bon en l'humain, mais aussi le sens du mot "ami". A eux se joint Victor, les trois forment le "Trio infernal", amis inséparables.
Le CM1 passe, le CM2 passe,...
la rentrée en sixième. Taso Sylvain et Victor sont séparés. Mais le système a bien du cran en croyant pouvoir séparer le Trio infernal, les trois gamins se retrouvent dans la zone herbée de la cour, accompagnés de Nelson, la plus part des anciens CM2 et d'un nouveau. Philémon.
Là, entre les deux pentes herbeuses et les gros rochers ils guerroient de leurs pistolets en papier faits en cours de français. A chaque récré le pion assigné vient leur dire de quitter la zone, ils y retourne aussitôt. Cette zone est leur point de ralliement.
Taso était heureux.

Un jour, les parents convoquent les quatre frères et sœurs pour leur annoncer une grande nouvelle.
Ils quittent la Normandie natale pour l'Hérault.
Les parents enthousiastes leur montrent aussitôt l'emplacement de la futur piscine, les chambres. Taso, lui, pleure. Il sait qu'il va perdre son bonheur.
Il essaie d'expliquer les évènements au trio, mais ce dernier semble se réjouir pour lui.

Taso et sa famille déménagent. Ils voyagent toutes la journée et arrivent la nuit, là il file dans sa chambre assignée et pleure toute la nuit. Le lendemain matin, il se réveille et voit deux pieds, des pieds inconnus. Les pieds de son voisin. Aurélien.
Avec ce voisin il découvre la console, le mutlijoueur, lui qui n'a jusque là que joué à Pokémon, seul.
Puis avec son voisin, qu'il rejoint tous les jours de repos à 14h au jardin, il commencent à "rêver", à s'imaginer jeune guerrier combattant le mal. Leurs escapades se limitent à leurs jardins, mais mentalement, peu sont déjà allé aussi loin.
Peu à peu, leur union se renforce, le jeune Taso murit va au collège où il joue comme un gamin avec un d'autres gamins, Julien, Pumba (Cédric), Timon (Yoan), Sébastien,... Il ne grandit guère.
Il découvre PSO, sur GC. Y joue régulièrement mais au gré de l'humeur de son frère, détenteur de la console.
Un ans, deux passent.

Son frère a finit par se lasser de PSO et l'a revendu. Aurélien et lui ne connaissent maintenant presque aucune limite à leurs escapades, ils sévissent dans les marécages du cyclope, le chemin des noyés, et rejoignent bartimeüs exténués.
Un nouveau membre se joint à eux. Gaby, le paladin au cheveux de lumière. Ils explorent alors des terres que peu ont foulé, du moins dans cet esprit de conquête. Et atteignent la "Source céleste". ils y forment un campement, ils y dorment, y font griller de la viande (s'enfument aussi ...). Puis, après avoir déménagé dans le même village, avoir perdu le statut de voisin d'Aurélien (qui restera toujours son "voisin" pour lui) Taso rentre au lycée, il perd Timon, Pumba, Julien, et compagnie, mais, maigre compensation, retrouve Sébastien, transféré à un collège privé. Les "Raids" des membres du Royaume de la source céleste se font rares, inexistants. Mais au lycée, Taso rencontre dans sa 2nde12 un certain Damien. Ce Damien est sont opposé, beau, sociable,... Il s'y attache malgré toutes les tentatives des autres pour s'en débarrasser. Damien est son seul point de repère, il ne le quitte que pour François, un gamin parmi les adultes lui aussi.
Passage en 1ere. Les nombreuse prière du jeune misanthrope sont exaucées, il se retrouve dans la même classe que Damien. Même scénario que la 2nde, Thomas remplace juste François.
Tout le temps que Taso passe seul, il réfléchit, pense, rêve Naissent alors les prémices de Seeya. Trake le Héros apparait, Death, la Nakala corp.,...
La Terminale est déjà là. Encore une fois avec Damien, ce dernier semble enfin découvrir l'ampleur de leur union. Au long de l'année il pense de plus en plus. Quand il n'arrive pas à suivre Damien il s'assoit dans les couloirs.
Mais la T° comprend des cours de philosophie, dès le premier Taso est charmé. Il reprend PSO et en parallèle commence à ériger à tout va des syndromes et complexes régissant le monde et les relations humaines.
Au fur et à mesure de sa T°, il rencontre peu à peu son camarade, l'être capable de parler de tout avec n'importe qui, capable de se fondre dans n'importe quel groupe, d'adopter n'importe quel style vestimentaire, Kyû-chan.
Mais il a attendu la fin de l'année pour vraiment lui parler, il lui ouvre alors son monde. Kyû-chan, en bon pionnier, sait écouter le jeune Taso qui lui décrit histoire sur histoire. Mais la fin de l'année arrive, le Bac avec. Taso, sous la pression de la réussite du frère et de la peur du redoublement obtient son Bac. Il est heureux, s'informe de la réussite de Kyû-chan et persuadé de celle de Damien ne lui envoie qu'un texto.
Alors Kyû lui apprend que son inestimable collègue de TP n'est même pas au rattrapage. Il pleure après l'injustice puis envoie un texto à Damien (Moyen de ne pas avoir à parler de vive voix ^^) Damien le rappelle aussitôt et lui demande de ses nouvelles, Taso fond en larmes au téléphone et renoue le lien que Damien, dans sa colère avait brisé, parmi tant d'autres.
Aujourd'hui, sa famille a quitté le village d'Aurélien et se calfeutre dans le campagne de Nîmes. Mais Taso, initié à la philosophie s'interroge. Trop ? Pour celui qui se limite à son corps, oui. Taso relit ses cours sur le bonheur. Ils ont tous tort, Je suis heureux parce que je Suis supérieur à tous ces boulets de fêtards, de racailles. Je suis Misanthrope, et j'en suis Fier. Je suis différent.
Alors il aura fallu attendre cet été 2008 pour que Taso perde son âme d'enfant. Mais loin de devenir un ados, il est déjà plus qu'un sage, il est un membre de la Nakala.
Maintenant, lorsqu'il se perd, il rigole à gorge déployé de son manque d'orientation, il sourit à tout va, rit seul. Il a compris le bonheur, le bonheur c'est [...].


Pour reprendre les mots de Show:
"Ps : Si quelqu'un la lit en entier... respect"

Sachez que j'ai vidé mon paquet de mouchoir pour écrire ce texte, que mon T-shirt est trempé, et que mes lèvres n'arrivent plus à se joindre à cause du sourire qui me peint la face.


Dernière édition par Tasogare No Bakemono le Mer 15 Oct - 22:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
Rinkingu
Spirituel
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/10/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
23/50  (23/50)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Mer 15 Oct - 21:50

Woosh.

Lucas, pour ton histoire avec Sonic2, j'ai fait pareil avec Pokémon version jaune et argent.

Taso, j'ai pas trop envie de répondre franchement au récit de ta vie. Mais au risque d'être blessant, je te dis "Je te plains"


Vous 2 : moi et mon petit paragraphe, à côté de vos grands textes, j'ai honte, je réécris donc en prenant plus le temps mon enfance.


Quand j'étais jeune, j'allais souvent chez mes cousins, où je m'amusais bien. Il avait plein de console, de la Ps1 à la nintendo 64, en passant par la gameboy. Je m'amusais bien, les modes multijoueur, c'est marrant. Chez moi, je n'avais aucun jeu vidéo, et c'est vers 8 ans que j'ai enfin acquis mon premier jeu : Pokémon version jaune. J'y ai passé du temps dessus. 245 heures pour être précis. Malheuresement, à force de jouer certainement, le jeu s'est mis à bugué, et ma partie, effacé, envolée. Tant pis.
Je m'amuse toujours chez mes cousins, vers 9 ans. C'est marrant, j'arrive enfin à les battre en jouant contre eux.
Je précise aussi que plus jeune, j'habitait dans le 94, j'avais pas beaucoup de potes... souvent tout seul, mais je ne comptait pas le rester. En Cm1, début d'année, j'ai réussi à me faire plusieurs potes : on m'aime, si je puis dire. Mais chose bizare : je déménage dans le 91. C'est reparti pour tut recommencer à zéro, et me refaire des potes.
Vers la fin du Cm2, je vais au loto organisé dans mon ancienne ville. Mes anciens amis son content de me voir (même si désormais, j'ai du oublier leur nom...). Les filles me court après, c'est bête que j'ai que 8/9 ans, à 15 ans j'en aurais profiter ^^
Dans mon école primaire du 91, le premier jour, je ne suis pas tout seul. Je vais à la cantine avec des gens, ils ont plutôt l'air content de me connaître. Pas si mal pour un début. En Cm1, en cours d'année, je deviens très pote, voir même "ami" avec un certain Nathan. Il est sympa (et ça me fait mal de dire ça...). Je suis toujours avec lui, et avec ses copains. On joue à chat avec les filles, Nathan et les autres potes. Je vais souvent chez Nathan le samedi après midi. On fait plein de connerie (comme toucher des seringues suspecte dans la cave, voir la tronçonneuse... on jout aussi au légo, les légo, c'est le bien.

Le collège arrive. Un peu stressant au début, mais surprise, je suis dans la classe de Nathan. "Chuis trop content", comme j'ai dis.
Mais... il y'a un mais... Moi quicroyait que Nathan était mon "ami", il se met à me provoquer en cour de sport, dit que je suis pas foutu de sauter la barre de saut en hauteur. Je m'éxécute, la barre est franchie sans aucun problême. Au tour de Nathan : Il se casse la gueule comme une grosse merde. Il s'énerve tout seul. Je ris, quelqu'un qui tombe, c'est toujours marrant, surtout entre potes. Il se met à me choper le bras pour me faire tomber. Manque de pot, il se rétame une seconde fois, pendant qu'il me chopais le bras, je lui ai choper son bras, et je l'ai mis à terre avant qu'il ait eu le temps de me tirer à terre. Comme j'ai dit : "Il est vénèr.". J'oublie vite l'évènement.
Un jour, en milieu d'année de 6eme, je retrouve plus mon carnet. Je rentre donc chez moi sans. Je reçois un appel de la mère de Nathan, je sais pas trop ce qu'il se passe... je vais donc chez Nathan. Chez lui, je le retrouve en pleure sur un canapé, des pleures de focu, genre il s'en veut d'avoir déchirer mon carnet, juste pour se défouler, et parce qu'en réalité, il me déteste... Il s'est fait engueulé, j'étais tout fier... Maintenant je me dis plus "Na ! Tu t'est fait engueulé !", mais "Niah... j'ai perdu un ami...". Je passais donc la fin de l'année de 6eme un peu tout seul...
Tant pis, la 5eme arrive =D

La 5eme, pour résumer, c'est Vincent, Victor, Martin, Stephane, Alexandre, Shanu, François, Arthur. Vous l'aurez compris, gloire à moi : les potes sont là !

Et ces potes, je les vois plus ou moins aujourd'hui, et je garde contact avec tous ^^

Je vais chez mes cousin, en 4eme, je m'amuse plus que jamais. Je fais du vélo avec eux des fois aussi... je vais me promener dans les sous sols de l'asile de fous avec mon cousin, le plus jeune, je me balade aussi dans l'usine de papier désafecté, c'est marrant. Et je joue aux jeux vidéo aussi, bien sûr ^^

En 3eme, j'embrasse une fille pour la 1ere fois. "Allélujaa" me dis-je. La 3eme, une bonne année. ^^

Je vais chez mes cousins, et... je m'emmerde... je m'emmerde encore et toujours, ça m'était jamais arrivé, quoi que je fasse, je m'emmerde. Je m'éfforce encore d'aller chez eux, dans l'espoir de pouvoir encore m'amuser comme lorsque je l'avais encore... Mais, je ne l'ai plus, faut se faire une raison, j'ai perdu mon âme d'enfant.

Même sans mon âme d'enfant, je pense toujours une chose pourtant : "Ado, je voudrais l'être toute ma vie."


Dernière édition par Linking le Jeu 16 Oct - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Mer 15 Oct - 22:30

Il manque un morceau je crois :ninja:

Linking a écrit:
Taso, j'ai pas trop envie de répondre franchement au récit de ta vie. Mais au risque d'être blessant, je te dis "Je te plains"
Je vous ai balancé ce texte pour que vous connaissiez un peu plus votre admin ^^' Mais sache que deux ans plus tôt j'aurais compris que tu me plaigne. Maintenant, je te ris au nez et te réponds "Ma vie est parfaite." (Sans doute le syndrome de la Nakala corp. u.u)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
Showstopper
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 24
Date d'inscription : 21/09/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Mer 15 Oct - 22:43

Quel histoire émouvante Taso...elle est géniale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenintendo.forumsactifs.com/forum.htm
Kyûketsuki No Kage
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Jeu 16 Oct - 19:35

Vos histoires sont toutes superbes, personnellement, mon ame d'enfance est a la fois un souvenir douloureux et un souvenir superbe et inoubliable, mais je ne vous conterais pas cette histoire de ma vie, par faute de temps, qui plus est, si Taso-kun m'en persuade, peut-etre que dans quelques jours ou la flemme surpassera mon envie de travailler, je vous la conterais, mais sachez une chose, pour ceux qui me connaissent pas, vous me verrez très differement par la suite, et ceux qui me connaissent, idem... Je vous laisse sur cette faim Very Happy a vous de juger si vous vous sentezz capable d'affronter mon enfance ou si vous vous en foutez totalement et qui m'evitera d'ecrire un roman Smile

Kyû-chan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Jeu 16 Oct - 20:00

Kyûketsuki No Kage a écrit:
Vos histoires sont toutes superbes, personnellement, mon ame d'enfance est a la fois un souvenir douloureux et un souvenir superbe et inoubliable, mais je ne vous conterais pas cette histoire de ma vie, par faute de temps, qui plus est, si Taso-kun m'en persuade, peut-etre que dans quelques jours ou la flemme surpassera mon envie de travailler, je vous la conterais, mais sachez une chose, pour ceux qui me connaissent pas, vous me verrez très differement par la suite, et ceux qui me connaissent, idem... Je vous laisse sur cette faim Very Happy a vous de juger si vous vous sentezz capable d'affronter mon enfance ou si vous vous en foutez totalement et qui m'evitera d'ecrire un roman Smile

Kyû-chan

Si tu penses que cela détériorera nos relations, alors ne le fais pas =p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
Rinkingu
Spirituel
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/10/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
23/50  (23/50)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Jeu 16 Oct - 23:09

Mon texte est fini, j'ai édité mon post, et "a fini"

Un peu plus court que celui de Taso, m'enfin, pas grave =D

Citation :
Taso a dit : Ma vie est parfaite."

La mienne aussi =D
Si tout le monde se disait ça... mais tout le monde ne se dit pas ça...

Kyu-chan, fait péter l'histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Jeu 16 Oct - 23:49

Linking a écrit:
Si tout le monde se disait ça... mais tout le monde ne se dit pas ça...
Quand je dis parfaite, c'est que chaque détail m'apparait comme une initiation. Rien n'a été vain.
Ma misanthropie et mes déménagements successifs m'ont permis d'être ce que je suis aujourd'hui, un membre de la Nakala corp.

Ps: Mon post précédent je l'ai envoyé en Mp >.<

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
Kyûketsuki No Kage
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Ven 17 Oct - 0:52

Non Taso-kun, ma vie ne deteriorera rien du tout, encore moins notre association au sein de la nakala, juste que tu me verra peut-etre differement, mais je ne pense pas méchamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Ven 17 Oct - 8:18

Alors vas y =p

9M >.> Je suis jaloux du coup =p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
Kyûketsuki No Kage
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Ven 17 Oct - 16:27

Haha! ouai mais bon parfois le 9 méga il y est pas... c'est les aleas du net Very Happy mais cela ne m'empeche pas d'être la au sein de la nakala Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rinkingu
Spirituel
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/10/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
23/50  (23/50)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Ven 17 Oct - 16:32

On a compris que vous êtes de la Nakala... c'est bien... mais on vous demande juste de parler de votre enfance, et comment le Peter Pan qui sommeillait en vous s'est éteint...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyûketsuki No Kage
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Sam 18 Oct - 0:19

Bon allez je me lance, mais une chose, c'est tres long, et j'ai sauté pleins de passages sinon je m'en sort plus Very Happy

Je ne sais pas trop par où commencer, sachant que dans l’ordre chronologique serait trop barbant, nous allons plutôt éviter les « a 5 ans je faisais ci, a 6 ans cela » car sincèrement je ne me rappelle pas jusqu'à quel âge j’ai joué aux lego et aux playmobil, voir ensuite par l’arrivée de action man… Je ne peut pas dire que j’ai vraiment eu une âme d’enfant, car j’ai toujours été très réservé vis-à-vis du regard des autres : je n’avais pas de gout préférentiel pour les jouets, car si un jouet était à la mode, je n’en voulais pas pour pas ressembler a tout le monde (voir les converses maintenant, très belles chaussures que je n’achèterai jamais ^^), a moins que je possédais déjà le jouet avant qu’il devienne très célèbre (les Kenex par exemple, les plus âgés savent de quoi je parle ^^). Et de plus si j’avais un jouet dont on les autres n’aimaient pas, et bien je n’en voulais plus, et si j’y tenais beaucoup, alors je le dissimulais dans mes paroles pour que l’on ne sache pas de quoi je parle.
Petite parenthèse : c’est en continuant de cette manière la taso-kun que je suis devenu un caméléon, capable de parler de tout et d’agir en fonction de la personne.
En effet, quand j’étais enfant, j’observais les gens, et je regardais sur chacun se qu’ils aimaient et n’aimaient pas (attention cela reste sur des proches, sinon on n’en finit plus). De là, quand je parle a cette personne je sais les sujets a ne pas aborder. Vous me direz certainement « oui mais quand t’es gamin tu ne penses pas à ca, tu n’es pas assez mature ». Et bien si ; étant petit, comme la plupart de vous tous, a chaque année scolaire (maternelle, école primaire, etc.…) j’ai eu des camarades, mais cela ne restait que des camarades, car le reste du temps je le passait avec mes grand frères et leurs collègues, a jouer à la super Nintendo ou la 64, a jouer a magic (et oui j’ai appris a y jouer quand j’avais a peine 8 ans ^^), et de même je passait aussi mon temps avec les amis de mes parents, en soirées, repas et autres festivités, je parlais aux adultes alors que je mesurait pas plus d’un mètre, et le pire dans tout çà c’est que j’engageait des conversations sérieuses, pas des « alors j’ai action man parachute, G.I Joe qui prend Barbie s’pice di counasse par la barbe, etc. » mais des choses comme ce que je voulais faire dans la vie, mes passions, et leur poser pleins de questions sur eux-mêmes pour en apprendre plus (cela est toujours fructueux de savoir des choses mais il faut savoir aussi garder des limites, mais bon a 9-10 ans les gens s’en foutent un peu de me déballer leurs vie).
J’ai toujours habité dans mon domaine, très spacieux, avec un grand terrain (7 hectares pour les connaisseurs), et j’aimais beaucoup inventer des scenarios avec mes frères et les enfants des propriétaires avec qui j’ai toujours joué. On faisait des cabanes dans les arbres, on cassait des tuiles et on coupait des bambous pour faire des lances (bon par contre j’étais pas mac gyver, et bien que je me demerde bien, a 7-8 ans c’est pas du solide Very Happy ), ainsi que des boules de sapinettes en guise de projectile, et avec tout cela on se faisait la guerre des journée entières, puis on faisait un cache-cache dans les 4 hectares de maïs (tellement discret pour se planquer que même a 100 mètres on était repéré ^^), voir aussi des courses poursuites en vélo…Bref tout ce qu’il y a de plus enfantin et amusant. Mais mes frères ont eu des scooters, puis la voiture, puis des copines, etc.… et je me suis vite retrouvé seul, car les enfants des proprios ne venaient que l’été. Ce fut un premier déclic de la perte de mon âme d’enfance, mais je ne voulais pas ! Je ne voulais pas en rester là, c’était trop tôt pour en rester la, et j’ai persisté, mais en vain… mais je m’étais rappelé que mon frère m’avais fais voir 2 mangas, street fighter 2 et 3x3 eyes (7-8 ans). Et j’ai commencé a acheté des livres de manga (DBZ n’est pas pris en compte car je ne savais pas que c’étais un manga a cet âge la), des livres qu’il existe toujours maintenant, qui parlent des sorties de manga etc. etc. etc. et j’ai demandé pour mon anniversaire le coffret d’évangelion a ma mère (qui reste mon coffret fétiche) ainsi que 2 figurines. J’avais 10 ou 11 ans. J’ai regardé les épisodes en 2 jours. Quand j’ai fini la série, j’avais des maux de ventre, des envies de pleurer par rapport a l’histoire tragique… c’était le début de mes émotions télévisuelles. Je me suis mis à en faire des rêves ou tout était fantasy, ou tout était magnifique… et depuis je me suis fixé dans mon esprit que le réel n’avait pas de limites, qu’il y a une extension du réel que nous ne connaissons pas. Seulement comme dit précédemment, allez dire ca a quelqu’un, vous allez passer pour un fou. C’est pourquoi il s’agit d’une des choses auxquelles j’ai toujours pensé mais que je n’ai pas cherché a développé par fautes de preuves peut-être ou je ne sais pas.
A ce jours je compte plus d’une centaine de mangas que j’ai, ou que j’ai vu, c’est en soi mon enfance qui perdure, en ces mangas… je pourrais en faire toute une philosophie.
Exemple : Naruto et Bleach et one piece pour les fans sont de très bons mangas non ? il y a beaucoup d’épisodes parus à ce jour… on aimerait bien connaitre la fin de chaque histoire, est-ce que luffy va trouver le one piece et devenir le Big boss de Grand line, est-ce que ichigo va défoncer Aizen et les espada, et si naruto va défoncer l’akatsuki et va ramener sasuke après un combat de titans… mais s’il y a bien une fin a ces épisodes, le manga sera donc fini, et que ferez-vous ? vous seriez sages devant votre pc en vous disant « ca y est il est fini c’était une bonne fin et mettriez le manga dans vos archives pour ne plus jamais le regarder car il y a tellement d’épisode que vous êtes passés a autre chose ? Ou préféreriez-vous vous dire que pendant toute votre vie, chaque jeudi ou vendredi vous attendez impatiemment que des subers traduisent un nouvel épisode aussi épatant que le précédent ? Je vous laisse méditer sur cette question, j’en ferais un post plus tard si vous voulez.
Bref tout ca pour dire que je pense que quelque part mon enfance perdure a travers ces mangas, qui plus es je fais des études de droit afin de rendre le fansub et le téléchargement des mangas légal, et rendre interdit la TRADUCTION FRANCAISE, une grosse atteinte morale du manga… la aussi j’en écrirai des pages mais j’exposerai mon opinion sur un post.
Sur ceux je n’ai pas plus a dire de mon âme d’enfance, j’ai passé le collège comme un garçon normal qui allait en cours tout les jours, mais arrivé au lycée une part de moi a encore changée ; j’ai décidé de pas vouloir me faire d’amis dans la classe dans le sens ou je n’irais pas vers eux, et que s’ils ne viennent pas a moi par intrigue, ils ne m’intéresseraient pas du tout. En première j’ai rencontré 2 êtres chers, Naïm et Jérémy, avec qui j’ai passés des moment inoubliables, puis j’ai redoublé ma première S et j’ai commencé a me sentir supérieur a ma nouvelle classe de « jeunes », et cette envie d’être seul était de plus en plus forte, surtout voyant ces gamins que j’ai toujours méprisé. Et j’arrive en terminale, ou là, cette envie de ne pas m’intéresser a la classe est plus forte que jamais. MAIS, je commence par une première rencontre : Damien, avec qui j’avais déjà fait une soirée et avec qui j’ai remarquée que l’on s’entendait à merveille, et avec qui j’ai passé une année énorme, et dont je ne peut plus me passer de lui maintenant car c'est pour moi comme mon deuxieme frere...
Mais, ce qui m’a le plus intrigué, fut été cet élève qui se mettais toujours tout seul et tout devant en classe, qui restait toujours tout seul dans les couloirs a attendre qu’un prof arrive, un élève qui passait aussi son temps a dire ce qu’il pensait des autres, je l’avait remarqué, mais il me manquait quelque chose, un déclic, un fait, pour que je soit vraiment attiré par cette personne (pas de connotation sexuelles s’il vous plait Very Happy). Ce garçon m’a épaté car il venait en cours avec une coupe non soignée, une tenue très basique, tout le contraire d’un jeune qui se valoriserait en achetant tout ce qui est a la mode… et puis je n’ai pas insisté. Mais un jour, il c’est révélé que ce garçon était en train de faire un rpg… ce fut le déclic. On a commencé a parler un petit peu de son jeu, on a exposé quelques faits personnels puis maintenant on arrête pas de s’exposer nos idées pour le forum, et je l’ai suivi dans la nakala… et oui il s’agit de Taso-kun Very Happy.
Bon bah voila je n’ai pas plus a dire, rien de triste dans ma vie, j’ai toujours su combler les vides, et je n’aime pas que l’on me plaigne car je ne suis pas a plaindre, je suis juste différent de vous.


Dernière édition par Kyûketsuki No Kage le Sam 18 Oct - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Sam 18 Oct - 0:56

C'est vrai que j'ai oublié de préciser cet aspect de mon apparence ^^

Citation :
je suis juste différent de vous.
Tu es un membre de la Nakala corp. ^^ (Un moyen de dire "Vous ne pouvez pas me ranger comme les autres, je suis différent")

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
Kyûketsuki No Kage
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Sam 18 Oct - 11:59

Exact Very Happy la nakala corp. est ce qui me fait de moi une personne différente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Showstopper
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 24
Date d'inscription : 21/09/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Lun 20 Oct - 16:13

NAKALA POWAAA ! FAKE ! NAKALA POWAAA ! NAKALA POWAAA ! NAKALA POWAAA !

Ouais Nakala Powaa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenintendo.forumsactifs.com/forum.htm
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Lun 20 Oct - 17:08

Merci pour ton post constructif ...


Fiston ...

_________________


Dernière édition par Tasogare No Bakemono le Lun 20 Oct - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
Kyûketsuki No Kage
Graphiste
Graphiste
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Lun 20 Oct - 18:31

J'avoue, tu aurais pu développer show stopper Very Happy
Meme si c'est pour dire "vive la nakala" tu peut je dire differement :p sur ceux le topic dérive la ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Showstopper
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 24
Date d'inscription : 21/09/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   Mar 21 Oct - 0:01

La nakala ne change pas la vie c'est une autre vie.(Showstopper 1994-2008)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thenintendo.forumsactifs.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre âme d'enfant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre âme d'enfant.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Étant enfant, avez vous déja coller une gomme ou une crotte de nez sous votre pupitre ?
» Sondage, quel est votre fête préférée ?
» Le père noel a un message perso pour votre enfant!
» combien y a t`il d`enfant dans votre famille et ou êtes vous situé dans cette tribue ?
» Votre Anime préferé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Seeya :: Divers :: Bar: "Aux milles âmes"-
Sauter vers: