Chroniques de Seeya

La Nakala Corp. charge le chroniqueur Tasogare No Bakemono d'exposer les recensements historiques et scientifiques de la planète.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Article: Seeya

Aller en bas 
AuteurMessage
Tasogare No Bakemono
Chroniqueur
Chroniqueur
avatar

Nombre de messages : 294
Date d'inscription : 09/07/2008

Points Nakala
Barre d'expérience:
999/0  (999/0)

MessageSujet: Article: Seeya   Ven 25 Juil - 19:50

Seeya:

Seeya (Prononciation Anglaise : Siya) est la planète mère du spiritualisme. C'est la seule planète des trois univers a avoir supporté la naissance de ce que l'on nomma la vie. La vie n'est autre que le fruit de l'âme, qui relia enfin le matériel et l'immatériel.
Sur cette planète vivent les animaux, les végétaux,... que nous connaissons sur Gaïa, en effet, la vie terrienne n'est que exportation de la vie Seeyenne.
La géographie globale de la planète se présente d'un seul continent, bardé de fleuves géants ou de mers. Certaines zones sont des déserts de glace, d'autre de sable, ou encore des plaines, des montagnes ou des forêts denses. La planète étant le fruit d'une activité divine immatérielle, elle ne tournoie pas, soumise au loi physiques autour d'une étoile mais reste presque immobile, ne tournant sur elle que très lentement (Un tour tous les deux siècles). Une étoile, attirée par la taille de la planète gravite autour de celle ci. Lui apportant nuit et jour sur une base de vingt quatre heures. Mais, cette étoile étant plus petite que le soleil, et la planète plus large, la température moyenne de Seeya est de 15°. Mais cette température atteint les 35° de moyenne dans les zones désertiques ou 0° dans les steppes de glaces. Malgré la taille de la planète, elle est 8,5 fois moins dense que la Terre, ce qui ramène la gravité à 10,38 m.s-2. Les Seeyens n'ont qu'une faible différence de taille, la moyenne s'élève à 1m70 pour les adultes contre 1m80 sur Terre.

Cette planète se divise conventionnellement en mondes, chaque monde à une taille comprise entre la Russie actuelle et la Corse.
Chaque monde est fermé par des barrières immatérielles, il est très difficile d’en changer, et dans chaque monde la magie s’utilise différemment, les races présentes diffèrent dans leurs proportions, et les clans manaphysiques de même.
Chaque monde peut aussi contenir plusieurs pays, l’équivalent de nos régions en taille, de nos pays en politique.
Le plus grand des mondes, atteignant la taille de la Russie, a réussi d'abord à s'unir sous un seul nom: Seeya. Ensuite ce monde a peu peu inventé la science, les hautes technologies humaines ne sont que les miettes de pain tombées de la table des spirituels... Par exemple, là ou la science humaine peine à maitriser l'énergie, les spirituels maitrisent depuis bien avant la colonisation de la Terre, la matérialisation. Par les sciences, le monde de Seeya a bientôt découvert sa planète et l'a orgueilleusement baptisé du même nom. C'est dans ce monde que se trouve la Nécropole et le "Château du jour infini" (remplacée par la Tour de Babel), les QG ultimes des Darks et des Lights, c'est ce monde qui a ouvert les barrières et unifié toute la planète sous un seul monde.
Cependant, peu à peu, la planète agonisait, elle n'était là que pour supporter la naissance de la vie, pas pour la porter à jamais. C'est là que les spirituels ont conquis tout leur univers, pas une seule planète n'est inconnue. Certaines planètes voient certaines chaines animalières, d'autre seulement l'espèce humaine, certains clans manaphysiques, certaines races, d'autres encore sont vierges de vie. Lors de guerres entre les clans manaphysiques, les Darks conquirent la planète mère. Cette planète, dépourvue de Lights fut surnommée Dark-Seeya. Mais on attribue en général à Dark-Seeya toute la période technologique.
Mais un jour, un savant anonyme découvrit que l'immatériel qui délimitait leur univers pouvait être passé. Il créa alors la première arche, le premier vaisseau capable de quitter leur univers.
L'univers peut être représenté par trois sphères placées à égale distance, alors qu'arrive t-il lorsque l'on quitte un univers ? Navigue t-on dans le néant entre les univers ? Non, le néant n'est pas, la première arche fut donc téléportée dans le troisième univers, nommé univers poubelle. Cette univers est nommé ainsi car il est entièrement constitué de matière. La première arche prit donc la place d'un paquet de matière qui fut envoyé dans le premier univers: tous crurent à un échec. Mais aux prix d'un dixième de Seeya, arraché à son univers pour rejoindre celui ou l'arche était prisonnière, le vaisseau réapparu, et raconta son aventure.
Depuis, la planète a perdu sa forme ronde pour celle d'un demi sphère d'une face, et début de sphère de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chronicler.highbb.com
 
Article: Seeya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article Montres Russes dans Magazine Aviation
» Image et droit :Copie d'un article sur Internet
» L'article dans le Journal de Saône et Loire.
» Article sur Titanic-Titanic
» Article : Numismatique et Change N°412

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques de Seeya :: Chroniques :: Encyclopédie :: Seeya-
Sauter vers: